Les Vikings et les satellites

Mercredi 18 Octobre à 20h30, Salle des Fêtes. Entrée 3€/5€

Mille ans après leurs premières migrations, les Vikings continuent de semer la pagaille dans le monde. Leur «expérience» du changement climatique et leur héritage sont aujourd’hui l’objet d’interprétations qui divisent la communauté scientifique.

En 981, Erik le Rouge, banni d’Islande, navigue alors en direction de l’ouest et finit par découvrir une nouvelle terre, le Groenland. Les Vikings s’y installent pendant plus de quatre siècles avant de disparaître subitement … Ce peuplement viking est aujourd’hui l’objet d’une controverse au sein de la communauté scientifique. Groenland veut dire « terre verte ». Pour les uns cela signifie que le Groenland était vert et qu’il faisait chaud au Moyen-Age. Or ce réchauffement médiéval n’était pas dû à l’activité humaine puisque les Vikings n’émettaient pas de dioxyde de carbone. Pour les autres, Erik la Rouge a appelé le Groenland ainsi car il voulait convaincre d’autres hommes de l’accompagner sur cette nouvelle terre. Le Groenland n’était alors pas plus vert qu’aujourd’hui.

Qui a raison ? Le Groenland d’Erik le Rouge était-il vert ? De la réponse à cette question dépend la compréhension du monde. Le conférencier présente les premiers résultats de son enquête, émet des hypothèses sur la couleur du Groenland d’Erik le Rouge, analyse les conséquences sur le territoire et dans le monde.

Spectacle de Frédéric Ferrer proposé en partenariat avec la MJC (02 32 43 00 89) et la Ville de Bernay : Mercredi 18 Octobre à 20h30, Salle des Fêtes. Entrée 3€/5€