Guillaume Bodin un réalisateur 100% bio

« Je voulais devenir vigneron en biodynamie mais les traitements chimiques ont tout remis en question. Je me suis reconverti dans le documentaire. » Diplômé BTS viticulture-œnologie, Guillaume Bodin se lance dans la réalisation de son premier film, « La clef des terroirs » mettant à la portée de tous le monde de la biodynamie. Puis « Insecticide Mon Amour » met en lumière la lutte de  vignerons bourguignons qui dénoncent l’obligation de traitements de leurs vignes avec des  insecticides. Témoignages, vécus constituent la matière première de son travail de cinéaste pédagogue.  « Zéro phyto 100 % bio » en est une nouvelle étape. Le titre vient de la campagne éponyme, lancée 5 ans plus tôt par trois associations : Générations Futures, Bio Consom’acteurs et Agir Pour l’Environnement.

« Les cantines biologiques se développent presque aussi rapidement que l’arrêt des pesticides dans les communes françaises. Des femmes et des hommes, conscients de leurs responsabilités en termes de santé publique et d’environnement, agissent pour des paysages en transition au travers d’initiatives vertueuses ! »

Guillaume Bodin nous invite à le suivre dans un tour de France à la rencontre d’une trentaine d’intervenants, qui ont à cœur d’évoquer et surtout de partager leurs expériences du « Zéro phyto 100 % bio » dans leurs communes, les uns en matière de gestion écologique des espaces verts les autres dans la mise en place d’une restauration collective locale et bio.

Ces acteurs de terrain ne livrent pas de solutions toutes prêtes mais décrivent les étapes qu’ils ont franchies pour mener à bien leurs projets. A travers ces actions, ces villes et ces témoignages exemplaires, le changement de pratiques est rendu non seulement possible mais apparaît comme source de satisfaction et de bien-être collectifs.

«Sur le bio dans les cantines, vu que la loi ne concerne que 20 % de bio, j’ai voulu montrer qu’on peut aller beaucoup plus loin avec 70, 80, 100 % de bio comme à Mouans-Sartoux ou à Barjac » dit-il dans le magazine Rebelle Santé. Car après tout, si comme le dit le maire de Barjac, « nourrir, c’est aimer », alors pourquoi «lésiner » quand il s’agit de nourrir nos enfants ? Les populations des hôpitaux, des prisons, des écoles ou des maisons de retraite n’ont-elles pas droit à une alimentation saine et de qualité ?

Zéro phyto 100% bio : un documentaire proposé en avant-première (sortie nationale le 30 janvier 2018), en présence du réalisateur,  lors du 8ème festival Génération Durable.

Retrouvez la programmation du film de Guillaume Bodin sur nos pages Villes du festival